top of page

MAKERBOT FILAMENTS

   Filaments Nanovia

Vous souhaitez acheter un filament 3D ?

Les matériaux les plus utilisés en impression 3D sont les thermoplastiques PLA , PETG et ABS. Chez Lv3d, vous trouverez une large sélection de filaments, dans une variété de couleurs, d'épaisseurs et de matériaux. Choisissez le bon produit selon votre domaine d'application. Les filaments en nylon, en polycarbonate, en carbone et autres matériaux originaux sont également disponibles.

  • Impression 3D : de quoi s’agit-il, Qu’imprime-t-on, À quel prix, LV3D vous dit tout ! ?
    L’impression 3D, ou fabrication additive, est un procédé permettant de créer des objets physiques grâce une superposition de couches en plastique, et parfois même de couches et d'alliages métalliques. À vrai dire, imprimer en 3D est possible avec presque toutes les matières, du béton aux tissus vivants. Chez LV3D on vous propose d'acheter toutes les dernières imprimante 3D du marché dans notre makershop au meilleur prix. De plus en plus de particulier saute le pas et achete une imprimante 3D. L'impression 3D est une technique qui permet de produire des objets en trois dimensions à partir de fichiers numériques. Il s'agit d'un processus de fabrication additif qui consiste à ajouter successivement des couches de matériau pour former un objet. On peut imprimer une variété d'objets en 3D, allant de jouets, de bijoux et de décorations à des pièces de rechange pour les appareils ménagers, des modèles pour les applications architecturales et mécaniques, ainsi que des organes pour les applications médicales. Le coût de l'impression 3D dépend de plusieurs facteurs, notamment la taille de l'objet à imprimer, le matériau utilisé, la qualité de l'imprimante et les coûts de main-d'œuvre. Chez LV3D, nous proposons une large gamme d'imprimantes 3D et de matériaux pour répondre à tous les besoins et à tous les budgets. En résumé, l'impression 3D est une technique de fabrication supplémentaire qui permet de produire des objets en 3D à partir de fichiers numériques. Il existe une grande variété d'objets que l'on peut imprimer en 3D, et le coût dépend de plusieurs facteurs. Chez LV3D, nous sommes là pour vous aider à trouver l'imprimante et les matériaux qui répondent à vos besoins et à votre budget.
  • Impression 3D : bref historique
    La fabrication additive n’est pas aussi récente que nous pouvons le penser. Avant de parler d’impression 3D, nous parlions de stéréolithographie ou SLA. C’est d’ailleurs une équipe d’ingénieurs français qui a réalisé les premiers essais stéréolithographiques. En parallèle, l’américain Charles Hull développait une technologie similaire et a fini par déposer un premier brevet en 1986. La même année, il fonde 3D Systems Corporation. En 1988, son entreprise commercialise un premier produit accessible au grand public. Nous pouvons réellement parler d’impression 3D à partir des années 1990, période durant laquelle vont émerger ces technologies et les principaux outils de Conception Assistée par Ordinateur (CAO), aujourd’hui largement répandus. Depuis 2010, le milieu de l’impression 3D connaît de grandes évolutions et offre de fabuleuses perspectives d’évolution pour le futur. L’impression 3D est désormais utilisée par les plus grands secteurs industriels : médical, automobile, ingénierie mécanique, etc. Force est de constater que cette technologie a ouvert de nouvelles opportunités. Et ça n’est pas prêt de se terminer ! de plus en plus de professionnelle et de surtout des particuliers s'équipe avec la démocratisation rapide des imprimantes 3D et acheté cette petite merveille de technologie appelée imprimante 3D .
  • L’évolution de l’impression 3D
    Moult procédés permettent de fabriquer des pièces en trois dimensions : L’impression Fused Deposition Modeling (FDM) : il s’agit de la technique d’impression 3D la plus populaire. À vrai dire, lorsqu’on entend le mot impression 3D, on pense immédiatement aux bobines de fil de plastique. Les imprimantes 3D FDM utilisent une ou deux têtes d’impression afin de déposer le matériau fondu. L’objet est donc créé couche par couche . Beaucoup d'imprimante 3D que nous vous présentons ici chez LV3D. L’impression SLA (Stéréolithographie) : comme nous l’expliquions précédemment, la stéréolithographie est la première technique d’impression créée. Pour créer l’objet voulu, la machine utilise un réservoir rempli de résine liquide, qui est ensuite solidifiée à l’aide d’une lumière UV ; L’impression Continuous Liquid Interface Production (CLIP) : cette méthode d’impression 3D fonctionne à l’aide d’un bain de résine liquide dans lequel est projeté une séquence d’images UV générées par un projecteur de lumière numérique, à travers une fenêtre transparente aux UV perméable à l’oxygène. La zone morte créée au-dessus de la fenêtre maintient une interface liquide. Au-dessus de la zone morte, la partie durcie est extraite du bain de résine. Nous pouvons citer d'autres méthodes d’impression 3D telles que le Frittage Sélectif par Laser (SLS), le polyjet, le frittage Laser Direct de Métal (DMLS), la Fusion Sélective par Laser (SLM) ou encore le Binder Jetting. Le fonctionnement pas-à-pas L’impression 3D grand public est en réalité très facile ! Le cheminement permettant d’obtenir l’objet définitif est quasiment toujours le même : Vous devez choisir l’objet que vous souhaitez imprimer. Vous pouvez le créer de toute pièce grâce à un logiciel d’impression 3D tel que Autodesk Fusion 360. Si vous ne vous sentez pas capable de créer votre modèle 3D, vous pouvez chercher un modèle équivalent sur internet. Il existe des centaines de milliers de modèles disponibles gratuitement ; Vous devrez télécharger le fichier STL ; Vient l’étape du chargement de la machine à l’aide du consommable de votre choix : bobine de filaments, bois, pierre, bioplastique, métal, résine, etc. Il vous faut désormais transférer le fichier STL dans votre machine. Pour réaliser cette opération, vous pourrez utiliser une carte SD, une clé USB ou brancher simplement votre machine à votre ordinateur. Lancez l’impression et patientez jusqu’à la fin de l’impression ! Ce délai dépend bien évidemment de la taille de l’objet et des capacités techniques de votre machine. Il existe des imprimantes très rapide en 2023 que la gamme d'imprimante 3D FL SUN.
  • Comment fonctionne l’impression 3D ?
    Moult procédés permettent de fabriquer des pièces en trois dimensions : Il existe beaucoup d'imprimante 3D. L’impression Fused Deposition Modeling (FDM) : il s’agit de la technique d’impression 3D la plus populaire. À vrai dire, lorsqu’on entend le mot impression 3D, on pense immédiatement aux bobines de fil de plastique. Les imprimantes 3D FDM utilisent une ou deux têtes d’impression afin de déposer le matériau fondu. L’objet est donc créé couche par couche ; L’impression SLA (Stéréolithographie) : comme nous l’expliquions précédemment, la stéréolithographie est la première technique d’impression créée. Pour créer l’objet voulu, la machine utilise un réservoir rempli de résine liquide, qui est ensuite solidifiée à l’aide d’une lumière UV ; L’impression Continuous Liquid Interface Production (CLIP) : cette méthode d’impression 3D fonctionne à l’aide d’un bain de résine liquide dans lequel est projeté une séquence d’images UV générées par un projecteur de lumière numérique, à travers une fenêtre transparente aux UV perméable à l’oxygène. La zone morte créée au-dessus de la fenêtre maintient une interface liquide. Au-dessus de la zone morte, la partie durcie est extraite du bain de résine. Nous pouvons citer d'autres méthodes d’impression 3D telles que le Frittage Sélectif par Laser (SLS), le polyjet, le frittage Laser Direct de Métal (DMLS), la Fusion Sélective par Laser (SLM) ou encore le Binder Jetting. Le fonctionnement pas-à-pas L’impression 3D grand public est en réalité très facile ! Le cheminement permettant d’obtenir l’objet définitif est quasiment toujours le même : Vous devez choisir l’objet que vous souhaitez imprimer. Vous pouvez le créer de toute pièce grâce à un logiciel d’impression 3D tel que Autodesk Fusion 360. Si vous ne vous sentez pas capable de créer votre modèle 3D, vous pouvez chercher un modèle équivalent sur internet. Il existe des centaines de milliers de modèles disponibles gratuitement ; Vous devrez télécharger le fichier STL ; Vient l’étape du chargement de la machine à l’aide du consommable de votre choix : bobine de filaments, bois, pierre, bioplastique, métal, résine, etc. Il vous faut désormais transférer le fichier STL dans votre machine. Pour réaliser cette opération, vous pourrez utiliser une carte SD, une clé USB ou brancher simplement votre machine à votre ordinateur ; Lancez l’impression et patientez jusqu’à la fin de l’impression ! Ce délai dépend bien évidemment de la taille de l’objet et des capacités techniques de votre machine. Toutes les imprimantes 3D du moment son disponible sur notre boutique en ligne LV3D à l'achat.
  • Que peut-on imprimer grâce à l’impression 3D ?
    Presque tout ! Les logiciels de CAO sont aujourd’hui si puissants qu’ils permettent de créer des objets facilitant grandement le quotidien. Les plus motivés d’entre vous pourront se lancer dans la création de modèles 3D, mais si vous ne vous sentez pas encore prêt à les créer vous-même, pas de panique, il existe de nombreux sites internet permettant de télécharger gratuitement des fichiers STL. Vous y trouverez des millions de modèles, classés par catégorie. Grâce à l’impression 3D, vous pourrez par exemple créer un prototype d’outillage pour votre boîte à outils. Les solutions d’impression sont si performantes qu’il est possible de réaliser des pièces utiles au quotidien depuis chez soi et nécessitant surtout peu de matière première. Voici un listing non-exhaustif des impressions possibles : Outillage : l’impression 3D est désormais utilisée pour la création de pièces utilisées en pré-production ; Aliments : nous associons rarement l’impression 3D et l’alimentation, pourtant ce domaine est tout autant concerné par cette technologie. Le procédé employé pour les aliments s'appuie sur celui du FDM. La buse est toutefois remplacée par une seringue d’où va être extrudée la matière ; Accessoires de mode : imprimer en 3D s’applique désormais au monde de la mode. Certaines marques de luxe ont franchi le pas et ont même