top of page

Quelles sont les étapes pour imprimer en 3d ?


L’impression 3D continue de faire parler d’elle. Grâce à elle, il est possible de produire des objets tridimensionnels directement à partir d’un fichier numérique. Cette technologie ne cesse de se populariser dans de nombreux domaines. Parmi ceux-ci figurent la médecine, l’aéronautique, l’architecture, l’industrie automobile et la production de bijoux.

Cependant, pour réaliser une impression 3D, vous devez suivre certaines étapes. Voici une sélection des étapes à suivre pour imprimer un objet en 3D, de la conception de son modèle à sa finition.



Concevoir ou rechercher un modèle d’objet en 3D

Avant de vous lancer dans l’impression d’un objet à l’aide d’une imprimante 3D vous devez d’abord concevoir un modèle de celui-ci. Le concepteur procède à la réalisation de la maquette 3D de l’objet à imprimer. Ce dernier se sert alors d’un logiciel de conception assistée par ordinateur (CAO) dédié aux imprimantes. C’est une technologie qui fonctionne pour tout type d'impressions, y compris avec une impression 3d grand format. Néanmoins, pour utiliser le logiciel, le concepteur doit télécharger un fichier source 3D en version imprimable sur des sites web dédiés. Celui-ci va être utilisé comme modèle virtuel.


Comme la pièce est une réplique du modèle 3D, chaque détail doit être correct et sa géométrie externe doit être entièrement définie avant sa fabrication. Par ailleurs, les modèles à imprimer doivent tous être faits de mêmes matériaux. En effet, le choix de la matière devra répondre à l’usage que vous souhaitez faire de vos pièces.


La préparation du modèle 3D pour l’impression

Une fois que vous avez votre modèle 3D, la prochaine étape consiste à le préparer pour l’impression. Pour cette raison, vous devez exporter le fichier source 3D à l’intérieur du logiciel pour fabriquer son prototype virtuel. La première chose à faire avec le logiciel CAO est de vérifier la géométrie de votre modèle.

Si le modèle n’est pas étanche ou si son design possède des trous, il ne pourra pas être imprimé correctement.

En général, les imprimantes 3D nécessitent l’utilisation d’un logiciel de découpage. Celui-ci se sert d’un faisceau laser pour diviser le modèle en petites séries de tranches horizontales avant l’impression. Ces tranches déterminent l’épaisseur de chaque couche, ainsi que la façon dont les prototypes seront imprimés.

Ensuite, veillez à préparer le modèle pour l’impression en réglant ses paramètres d’échelle, de résolution et d’orientation Le modèle 3D peut également être conçu avec des supports. Ceux-ci vous aideront à stabiliser l’objet pendant l’impression.


Paramétrer l’imprimante pour l’impression 3D

L’étape suivante consiste à configurer l’imprimante 3D pour l’impression. Cela implique de configurer l’imprimante en fonction des spécifications de l’objet que vous souhaitez imprimer. Les paramètres d’impression comprennent des éléments tels que :

  • la température d’impression,

  • la vitesse d’impression,

  • la hauteur des couches,

Vous retrouverez également au niveau des paramètres la densité des supports et la qualité de l’impression. Gardez à l’esprit que ces paramètres peuvent varier en raison du type de filament utilisé et de la géométrie de l’objet.

En outre, il est important de se conformer soigneusement aux directives du fabricant de l’imprimante pour la configuration des paramètres d’impression. Certains modèles d’imprimantes peuvent nécessiter des paramètres spécifiques pour assurer des découpes et des impressions successives de haute qualité.


Procéder à l’impression 3D

Une fois que le modèle 3D est prêt et que l’imprimante 3D est paramétrée pour l’impression, il est temps de procéder à la conception de l’objet lui-même. Avant toute impression, veillez à ce que l’imprimante soit correctement calibrée et que son lit soit propre et de niveau. Si l’imprimante est mal calibrée ou si son lit n’est pas nivelé, cela peut entraîner des problèmes d’adhérence et de qualité d’impression.

Pour réaliser vos impressions, vous pouvez avoir recours à la fabrication additive qui fonctionne par assemblage de matière. Le choix du bon filament pour l’impression est également important. Les filaments les plus couramment utilisés pour l’impression 3d sont les filaments bioplastiques et thermoplastiques. Ceux-ci ont des caractéristiques différentes en termes de température d’impression, de résistance et de flexibilité. Choisissez alors le filament qui convient le mieux à votre projet.

Lorsque vous êtes prêt à lancer l’impression, assurez-vous de surveiller attentivement le processus. Si des problèmes d’adhérence ou de bourrage se produisent, arrêtez immédiatement l’impression pour éviter d’endommager l’imprimante.


Les finitions de l’objet imprimé

Une fois que l’objet est imprimé, il est temps de procéder aux finitions. Cela peut inclure le retrait des supports, le ponçage et le polissage sélectif de certaines surfaces pour améliorer la finition de l’objet. En premier lieu, retirez les supports en excès qui ont été utilisés pour stabiliser l’objet pendant l’impression. Ces derniers peuvent être retirés à la main ou avec des outils tels que des pinces ou des couteaux.


Ensuite, poncez et polissez l’objet pour améliorer sa finition. Le ponçage peut être effectué à l’aide de papier de verre fin, tandis que le polissage peut être réalisé à l’aide d’une pâte à polir. L’objet, après avoir été nettoyé, poncé et poli, est alors prêt à être utilisé.

Les objets imprimés en 3D peuvent être utilisés dans une variété de domaines, y compris l’industrie, l’éducation, la médecine et même pour des projets personnels.


karl-Emerik ROBERT

287 vues0 commentaire
bottom of page