top of page

Les meilleurs filaments alimentaires 3D pour une utilisation sûre avec une imprimante 3D.

L'utilisation de l'impression 3D pour la production alimentaire est en constante évolution, et de nombreux filaments 3D sont disponibles pour répondre à ces besoins. Cependant, pour garantir la sécurité alimentaire, il est important de choisir un filament 3D adapté à cet usage.

Il existe plusieurs types de filaments 3D pour l'alimentaire, chacun ayant ses avantages et ses inconvénients. Voici quelques-uns des filaments les plus couramment utilisés pour l'impression 3D d'articles alimentaires :

  1. PLA (Acide polylactique) : Ce filament est fabriqué à partir de matières premières naturelles telles que le maïs, le blé et le sucre, et est considéré comme sûr pour l'alimentaire. Il est facile à imprimer et offre une excellente qualité de surface, ce qui en fait un choix populaire pour les applications alimentaires.

  2. ABS (Acrylonitrile butadiène styrène) : Ce filament est souvent utilisé pour les produits alimentaires, car il est résistant à la chaleur et à l'eau. Cependant, il peut libérer des substances nocives lors de la fabrication, ce qui le rend moins sûr pour l'utilisation alimentaire.

  3. PET (Polytéréphtalate d'éthylène) : Ce filament est considéré comme sûr pour l'alimentaire et offre une excellente résistance à la chaleur et à l'eau. Il est également facile à imprimer et peut être facilement recyclé.

  4. PVA (Polyvinylalcool) : Ce filament est utilisé comme support pour les impressions 3D complexes et ne doit pas être utilisé pour les produits alimentaires en raison de sa perfection.

  5. Nylon : Ce filament est résistant à la chaleur et à l'abrasion, ce qui en fait un choix populaire pour les applications alimentaires. Cependant, il peut libérer des substances nocives lors de la fabrication, il est donc important de choisir un nylon de qualité alimentaire pour une utilisation en toute sécurité.

Il est important de choisir un filament 3D certifié pour l'utilisation alimentaire pour garantir la sécurité de vos impressions. De plus, il est recommandé de nettoyer soigneusement votre imprimante 3D avant de l'utiliser pour des applications alimentaires, afin de minimiser les risques de contamination croisée.


Définition de la sécurité alimentaire : comprendre les termes clés.

La sécurité alimentaire est un aspect important pour tout ce qui est en contact avec les aliments, y compris les matériaux utilisés dans les impressions 3D. Il est important de comprendre les termes clés liés à la sécurité alimentaire pour prendre les bonnes décisions en matière de choix de matériaux.

Les termes "qualité alimentaire" et "sans danger pour les aliments" proposent les critères de sécurité des matériaux qui entrent en contact avec les aliments. La "surface de contact alimentaire" désigne toute surface qui peut être en contact direct avec les aliments et doit être constituée de matériaux non toxiques.


Il est également important de comprendre le concept de migration, qui décrit la façon dont les produits peuvent passer d'un matériau à l'autre lorsqu'ils entrent en contact. C'est pourquoi la qualité alimentaire est requise pour des objets qui sont en contact prolongé avec les aliments.

Les niveaux de migration sont réglementés par différentes agences gouvernementales telles que la FDA aux États-Unis et les directives 10/2011 en UE. Il est important de se conformer aux seuils de tolérance de risque imposés et aux substances autorisées pour garantir la sécurité alimentaire.



Sécurité alimentaire et impression 3D : ce qu'il faut savoir.

Lorsqu'il est question d'impression 3D et de contact avec les aliments, il est important de comprendre les autorisations et les critères de sécurité définis par des agences telles que la FDA ou l'UE. Cela concerne non seulement les polymères bruts, mais aussi les additifs et les mélanges-maîtres de pigments qui peuvent contenir des composants potentiellement nocifs.

L'impression 3D peut être un terrain propice au développement de bactéries, il est donc conseillé d'utiliser des revêtements alimentaires pour réduire les risques pour la sécurité sanitaire. Cependant, il est important de noter que ces revêtements ne considèrent pas la sécurité alimentaire à long terme et peuvent être endommagés par le lavage en machine.

Il est également important de tenir compte de la température de fléchissement des matériaux d'impression 3D, qui peuvent devenir friables ou se déformer à haute température.


Les différents matériaux utilisés pour une impression 3D sûre pour les aliments.

L'impression 3D est une technique de fabrication qui permet de produire des objets tridimensionnels à partir de fichiers numériques. Cependant, lorsque ces objets sont destinés à entrer en contact avec des aliments, il est important de s'assurer de l'utilisation de matériaux sans danger pour la santé.


Le filament fondu (FDM) est l'une des méthodes d'impression 3D les plus courantes. Elle consiste à fondre un filament thermoplastique et à le déposer couche par couche pour produire la pièce nécessaire. Cependant, la qualité de la surface de la pièce dépend de l'épaisseur des couches et des micro-crevasses peuvent se former entre elles. Il est donc important de veiller à utiliser la plus faible épaisseur de couche possible pour minimiser les risques pour les aliments.

Il est également important de choisir des filaments de qualité alimentaire qui ne contiennent pas de particules de composites et de remplacer les bus en cuivre qui peuvent contenir du plomb par des bus en acier inoxydable. Il est également recommandé de vérifier la compatibilité entre les composants de l'imprimante 3D et le filament utilisé.


Parmi les matériaux reconnus sans danger pour les aliments, on peut citer le PLA (acide polylactique), le PP (polypropylène), le copolyester, le PET (polyéthylène téréphtalate), le PET-G (PET et glycol), le polystyrène HIPS et le nylon-6, ainsi que certaines marques d'ABS, d'ASA et de PEI (polyétherimide).

Cependant, il faut tenir compte de la température de lavage pour éviter que les objets ne se déforment.

Bien que les filaments sans danger pour les aliments soient approuvés par les réglementations, il est important de noter que certaines études effectuées que les filaments peuvent perdre leur statut en raison de l'oxydation et de la dégradation thermique lors de l'impression. Il est donc toujours recommandé d'utiliser un revêtement pour renforcer la sécurité alimentaire.


Le filament PLA EF 3D850 NANOVIA pour l'impression 3D industrielle.

Le filament PLA EF 3D850 NANOVIA est un choix idéal pour les industriels qui souhaitent imprimer des objets en 3D de manière fiable et rapide. Ce filament offre une excellente adhérence et une résistance accrue par rapport à d'autres filaments en PLA. Il est compatible avec la plupart des imprimantes 3D sur le marché et peut être utilisé avec une température d'extrusion recommandée de 190 à 210°C et une température de plateau de 50 à 70°C.

Ce filament est particulièrement utile pour la réalisation de prototypes non fonctionnels dans l'industrie du génie civil, de l'automobile ou de l'aéronautique. Il offre une grande précision d'impression grâce à sa rhéologie spécifique pour l'additif de fabrication. Les résultats d'un test de perturbation endocrinienne ont montré que ce produit ne présente aucune action spécifique sur l'activité mesurée et n'est donc pas considéré comme un perturbateur endocrinien.

Pour obtenir les meilleurs résultats d'impression, il est conseillé de stocker les bobines dans un endroit sec et de les étuver.


Boîte de séchage filament 3D Creality : un investissement pour une qualité d'impression optimale.

La boîte de séchage filament 3D de Creality est un outil indispensable pour tout utilisateur d'imprimante 3D qui souhaite améliorer la qualité de ses impressions. Ce produit est capable de chauffer et déshumidifier tous les types de filaments, jusqu'à un poids de 1 kg, pour les conserver en bonne condition.

Un filament humide peut altérer la qualité de votre pièce en produisant des bulles d'air et des déformations. Grâce à la boîte de séchage du filament 3D Creality, vous pouvez éviter ce problème en maintenant votre filament au sec et à la bonne température.


Facile à utiliser et à entretenir, la boîte de séchage filament 3D Creality ne nécessite qu'un branchement à une source d'alimentation pour fonctionner. Une fois votre filament à l'intérieur, la boîte prend en charge le reste du processus, vous garantissant ainsi une impression de qualité.


la boîte de séchage filament 3D Creality est un investissement judicieux pour les utilisateurs d'imprimantes 3D. Avec sa capacité de chauffage et de déshumidification, vous pouvez être sûr que votre filament sera toujours en bonne condition pour vos impressions 3D, réduisant ainsi la qualité de vos pièces finales. Facile à utiliser et à entretenir, cette boîte est compatible avec tous les diamètres de filaments et est disponible en format jusqu'à 1 kg. Alors n'attendez plus et achetez votre boîte de filament de séchage 3D Creality chez LV3D aujourd'hui pour des impressions 3D plus fiables et de qualité supérieure.


Améliorez la qualité de vos impressions 3D avec la boîte de séchage filament 3D de Creality.

En conclusion, les différents produits et astuces présentés dans cet article de blog ont pour objectif d'optimiser les processus d'impression 3D en matière de sécurité alimentaire et de qualité d'impression. Le filament PLA EF 3D850 NANOVIA, en particulier, est un choix fiable et de qualité pour les industriels souhaitant imprimer des objets en 3D. La boîte de séchage filament 3D de Creality est un autre outil utile pour conserver la qualité de l'impression en veillant à ce que le filament soit toujours sec et à la bonne température. Enfin, il est important de vérifier la compatibilité des composants de l'imprimante 3D avec le filament choisi et de prendre en compte les différences de température et d'autres facteurs qui peuvent affecter la qualité de l'impression.


karl-Emerik ROBERT




1 165 vues0 commentaire

Kommentarer


bottom of page