Rechercher
  • LV3D

L’impression 3D lutte contre le coronavirus en Charente !

La pandémie de coronavirus affecte le monde entier, à différentes échelles mais aucune nation n’est épargnée ou ne le sera. Pour lutter contre le Covid-19, la fabrication additive a aussi des atouts.

Ci-dessous, quelques actions d’entreprises et de particuliers pour améliorer notre sécurité et nous protéger grâce à son imprimante 3D. Modéliser et imprimer, les idées sont nombreuses, preuve de la créativité des makers et des acteurs de l’impression 3D.

LV3D notre entreprise d'impression-3d propose d'offrir des attaches masques aux maisons de retraites mais également de les vendre a bas prix aux particuliers.



Imprimer des masques

Constructeur chinois évidemment concerné de près par l’épidémie de coronavirus Covid-19 dans son pays, Creality a été l’un des premiers à réagir en proposant des solutions 3D pour se protéger du virus.

Seulement, imprimer le masque de plastique ne servira pas à grand chose. Il faudra ensuite le fixer autour de sa tête et surtout y adjoindre un tissus filtrant. Télécharger les fichiers STL Creality du masque et l’attache de fixation pour l’arrière du crâne à faire en TPU.


En Charente à Angoulême LV3D n'oublie pas les charentais !



Tous les jours des attaches sont proposées aux particuliers à la vente 1.20 € TTC l'unité et offert dans les EHPADS par le PDG du groupe LV3D.



Cults propose aussi une sélection de masques à imprimer en 3D. Des produits à créer de toute pièce ou basés sur des masques de fabricants spécialisés tels que 3M. Outre les masques, Cults affiche également une collection de STL en rapport avec le coronavirus.

D’autres STL de masques se trouvent maintenant un peu partout mais aucun de ces produits imprimés en 3D ne pourra être certifié comme étant aussi efficace que les masques vendus en pharmacie ou les FFP2. Nous ne recommandons donc pas d’utiliser un simple masque imprimé en 3D pour vous protéger si vous êtes contaminé par le COVID-19.


Imprimer des lunettes de protection

Aussi pionnier sur l’impression 3D de lunettes de protection, Creality annonce avoir dédié 50 imprimantes qui tournent 24h/24 pour fabriquer 300 lunettes par jour. Là aussi, il faudra ajouter une vitre de protection et une fixation par élastique pour obtenir une paire de lunettes fonctionnelle.



Un bouclier facial imprimé en 3D