top of page

Est-ce utile d'acheter une imprimante 3D pour l'enseignement, au collège, au lycée ?

Dernière mise à jour : 25 oct. 2022

Acheter une imprimante 3D pour l'enseignement, au

collège, au lycée ou à l'université ?



L'impression 3D est une solution d'impression très pratique pour les établissements d'enseignement grâce à la fabrication additive par stéréolithographie. Elle est très pratique pour imprimer des prototypes et des maquettes rapidement et facilement, sans avoir à recourir à des technologies complexes ou coûteuses. De plus, les consommables (filaments 3D) sont relativement peu coûteux pour un prototypage rapide. Ainsi, l'impression 3D représente un investissement intéressant pour les établissements d'enseignement, qui peuvent ainsi bénéficier d'une technologie moderne et performante tout en réduisant les coûts pour la fabrication de pièces fonctionnelles d'apprentissage et la modélisation de petites séries. Sur la photo de l'illustration vous pouvez voir l'imprimante 3D la plus vendu en 2022 pour les collèges et lycée il s'agit de l'imprimante 3D ARTILLERY SIDEWINDER X2. Imprimante 3d que je vous recommande pour votre établissement si vous êtes dans l'enseignement. Cependant vous trouverez toutes nos imprimantes 3D ici.


Acheter une imprimante 3D pour l'enseignement :


Choisir l'imprimante 3D adaptée.

L'achat d'une imprimante 3D est utile pour l'enseignement si vous envisagez d'utiliser ces solutions d’impression tridimensionnelle pour créer des prototypes fonctionnels grand-format ou des modèles réduits. Les technologies de fabrication 3D sont également idéales pour fabriquer des prototypes et produire des pièces précises et uniques. Commander une imprimante 3D chez LV3D nécessitera également l’achat de consommables tels que des filaments 3D.


Il faudra sélectionner parmi les meilleures imprimantes 3D celle qui correspondra le plus à votre projet et à votre budget, demandez conseil en ligne. Le coût global d'une imprimante 3D est souvent élevé, mais il existe des modèles d'imprimantes 3D abordables pour les établissements scolaires et universitaires. Les imprimantes 3D les plus chères peuvent atteindre plusieurs milliers d'euros. Les imprimantes 3D d'entrée de gamme sont généralement moins chères, autour de 500 euros. Cependant, le prix n'est pas le seul critère à prendre en compte lors de l'achat d'une imprimante 3D.


Il est important de considérer la qualité de l'imprimante, son processus de fabrication, sa vitesse d’impression et la qualité du plateau chauffant. Les imprimantes 3D FDM (Fused Deposition Modeling) sont les plus courantes et les plus abordables.

Elles fonctionnent en déposant une fine couche de matière fondue sur une surface, puis en la sculptant pour créer des objets dans la forme souhaitée. Les imprimantes 3D FDM sont généralement compatibles avec un large éventail de filaments 3D, ce qui les rend polyvalentes.



Les imprimantes 3D SLA (Stereolithography) sont moins courantes que les imprimantes 3D FDM, mais elles offrent une meilleure qualité d'impression. Elles fonctionnent en utilisant un faisceau laser pour durcir les couches de résine photosensible. Les imprimantes 3D SLA sont généralement plus chères que les imprimantes 3D FDM, mais leur prix a tendance à baisser.

Sur la photo à gauche l'une des stars du moment dans l'impression 3D résine l'imprimante 3D Elegoo Jupiter. je vous en parles plus dans cet article blog : Pourquoi acheter une imprimante 3D ELEGOO Jupiter.


Les imprimantes 3D DLP (Digital Light Processing) sont similaires aux imprimantes 3D SLA, mais elles utilisent un projecteur pour durcir la résine. Les imprimantes 3D DLP sont généralement plus rapides que les imprimantes 3D SLA, mais elles sont aussi plus chères.


Les imprimantes 3D SLS (Selective Laser Sintering) sont les plus performantes et les plus chères. Elles fonctionnent en utilisant un laser pour fusionner des particules de matière en une seule pièce. Les imprimantes 3D SLS sont capables d'imprimer des pièces très complexes à partir de nombreux matériaux différents.


Acheter une imprimante 3D pour l'enseignement :


Sélectionner la matière d’impression.

L'impression 3D dans l'enseignement peut servir à de nombreux usages et applications en fonction des matériaux d'impression utilisés. Les filaments 3D les plus couramment utilisés sont le PLA et l'ABS. Le PLA est un filament biodégradable fabriqué à partir de matières premières végétales telles que le maïs.


L'ABS, quant à lui, est un thermoplastique élastomère également utilisé dans la fabrication de jouets et la production de pièces automobiles. Ces deux filaments ont des propriétés différentes qui peuvent être mises à profit en fonction du projet à réaliser.


Le PLA est plus facile à imprimer que l'ABS, car il n'a pas tendance à se déformer pendant le processus d'impression. De plus, le PLA est généralement moins cher que l'ABS. Cependant, le PLA n'est pas aussi résistant que l'ABS et peut être fragilisé par la chaleur. Mais conviendra très bien pour les réalisations d'impression 3d dans l'enseignement. LV3D vous accompagne pour la partie technique a travers des articles blog explicatifs pour vous former au fur et à mesure dans l'impression 3D comme par exemple : PLA qui ne colle pas au plateau : Comment faire ?


L'ABS est un matériau plus difficile à imprimer que le PLA, car il a tendance à se déformer pendant le processus d'impression. Cependant, l'ABS est un

matériau plus résistant que le PLA et peut résister à des températures élevées. De plus, l'ABS est généralement moins cher que le PLA.


Les autres matériaux couramment utilisés pour l'impression 3D dans l'enseignement sont le polycarbonate, le nylon et le PETG. Le polycarbonate est un matériau très résistant qui peut être facilement imprimé. Le nylon est un matériau souple et résistant qui peut également être facilement imprimé.

Le PETG est un matériau résistant aux chocs et aux températures élevées. Il est également facile à imprimer.


Il existe de nombreux critères à prendre en compte lors du choix d'une imprimante 3D pour l'enseignement. L'achat d'une imprimante 3D est une décision importante qui doit être prise en fonction de vos besoins et de votre budget. Si vous avez besoin d'imprimer des prototypes ou des pièces uniques, une imprimante 3D FDM sera suffisante comme l'imprimante 3D ARTILLERY SIDEWINDER X2.

Si vous avez besoin d'une qualité d'impression supérieure, une imprimante 3D SLA ou DLP conviendra mieux. Les imprimantes 3D SLS sont les plus performantes,

mais elles sont aussi les plus chères. A lire aussi : Peut-on trouver des bobines de filament 3D pas cher ?


karl-Emerik ROBERT

bottom of page