Rechercher
  • LV3D

Quelle imprimante 3D choisir ? liquid Crystal HI-RES ou MOONRAY D de chez Sprintray

Liquid Crystal Hi-Res et MoonRay.


Vous rêvez d'avoir une imprimante-3D résine afin de répondre au mieux à la demande de vos clients.

Les imprimantes-3D résine sont souvent utilisées dans le secteur de la dentisterie (Orthodontie, Prothésiste), le prototypage rapide de précision et la joaillerie. 

Deux fabricants démocratisent l’impression de la 3d de haute qualité, à un prix défiant toute concurrence sur le consommable et les machines 3D.


Photocentric et Sprintray. 

PHOTOCENTRIC est une marque américaine et anglaise.

SPRINTRAY est une marque américaine.


Imprimantes 3D à résine (SLA – DPP / DLP) : Comment ça marche ?


Les imprimantes 3D à résine utilisent comme consommable de la résine liquide. Cette résine, parfois appelée photopolymère, se solidifie lorsqu’elle est exposée à un certain type de lumière : on parle alors de photo polymérisation. 

Le fonctionnement d’une imprimante 3D à résine liquide repose sur ce principe : une source de lumière (laser ou projecteur) vient « activer » la résine liquide et la solidifier dans le bac à résine, formant ainsi l’objet en 3D couche par couche.

Ce procédé de photo polymérisation est mis en œuvre dans deux technologies d’impression 3D équipant la plupart des modèles à résine actuels :

· SLA / DPP (Stéréolithographie): la résine est solidifiée dans le réservoir au centre de l’imprimante 3D par un laser très précis qui va ainsi fabriquer l’objet, point par point.

· DLP (Digital Light Processing): la résine est solidifiée par un projecteur, formant l’objet couche par couche dans le bac à résine.

Deux fabricants différents et deux technologies résine.

·

La technologie SLA/DPP (Daylight Polymer Printing) pour la LIQUID CRYSTAL HI RES de chez PHOTOCENTRIC. 

La technologie DPP (Daylight Polymer Printing) qui consiste à solidifier, couche après couche, de la résine à l'aide d'un écran.

Cette technologie est étroitement apparentée à celle du  SLA et  garde de ses qualités en améliorant la vitesse, ce qui permet de diviser le prix du marché actuel par cinq.

Le processus de stéréo lithographie utilise un laser puissant pour durcir la résine, la méthode DPP utilise un grand écran à cristaux liquides pour filtrer la lumière et polymériser la couche de résine photosensible par la couche jusqu'à l'accomplissement final de l'objet. Ainsi, indépendamment de la largeur de votre objet, le temps d'empreinte dépend seulement de la hauteur.



· La technologie UV DLP (Digital Light Processing) pour la MOONRAY D de chez SPRINTRAY.