top of page

Comparatif des Filaments en Impression 3D: PLA vs PETG.

Dernière mise à jour : 11 déc. 2023


L'Essence des Différences entre PLA et PETG en Impression 3D.

Dans l'univers en expansion de l'impression 3D, le choix du filament est un facteur déterminant. Les filaments PLA (Acide Polylactique) et PETG (Polyéthylène Glycolysé) se distinguent par leurs propriétés uniques.



Le PLA est réputé pour sa facilité d'utilisation et sa large compatibilité avec la majorité des imprimantes 3D. Bien que le PLA soit un choix populaire, il est plus sujet à la fragilité en comparaison du filament PETG, qui excelle en résistance sous haute pression et température.


Le PLA: Un Filament Accessible et Omniprésent.

PLA: Une Présence Quotidienne et une Solution en Impression 3D.


L'acide polylactique, ou PLA, est un composant fréquent dans notre vie quotidienne, notamment dans les emballages alimentaires. Sa prédominance dans le secteur de l'impression 3D s'explique par son accessibilité et sa maniabilité. Le PLA de GSUN 3D, par exemple, est idéal pour les débutants et pour des projets d'impression 3D moins exigeants techniquement. Cependant, il est important de noter que, malgré ses nombreux atouts, le PLA peut se montrer plus fragile que d'autres matériaux.


Le PETG: Durabilité et Résistance en Impression 3D.

La Robustesse du PETG pour des Applications Exigeantes

Le PETG de GSUN 3D se distingue par sa résilience exceptionnelle. Ce plastique est choisi pour sa dureté et sa capacité à résister aux chocs. Par rapport au PLA, le PETG offre une meilleure tenue face à des pressions et températures élevées, le rendant ainsi idéal pour des projets d'impression 3D nécessitant une durabilité supérieure.


Conclusion: Choix du Filament en Fonction des Besoins du Projet.

La sélection du filament adéquat en impression 3D est cruciale et doit être faite en fonction des spécificités du projet. Le PLA de GSUN 3D est parfait pour des applications simples et accessibles, tandis que le PETG est conseillé pour des projets demandant une robustesse accrue. Les filaments GSUN 3D offrent une gamme de qualité supérieure, garantissant ainsi des résultats optimaux adaptés à chaque imprimante 3D et projet spécifique.


Épilogue: L'Avenir Brillant du Filament PLA pour Imprimante 3D.


Alors que nous tournons la page sur notre exploration approfondie du filament PLA pour imprimante 3D, il est clair que son rôle dans la révolution de l'impression 3D est loin d'être mineur. Le filament PLA pour imprimante 3D représente non seulement une option écologique et durable, mais aussi un choix accessible et polyvalent pour les utilisateurs de tous niveaux.


Avec sa facilité d'utilisation et sa présence croissante dans le marché, le filament PLA pour imprimante 3D continue de définir de nouvelles normes dans l'industrie de l'impression 3D. La popularité du filament PLA pour imprimante 3D chez les amateurs comme chez les professionnels témoigne de sa capacité à répondre à une large gamme de besoins créatifs et techniques.



En regardant vers l'avenir, le filament PLA pour imprimante 3D semble destiné à rester un pilier de l'impression 3D. Son impact va bien au-delà de la simplicité et de l'efficacité; il incarne une transition vers des pratiques plus responsables et durables dans le monde de la fabrication additive.


Filament PLA : Comprendre et Choisir.

Le filament PLA, ou acide polylactique, est un plastique couramment utilisé, notamment dans les emballages alimentaires et les sacs plastiques. En impression 3D, le filament PLA est devenu le plus populaire, grâce à son origine biosourcée, en adéquation avec la production à la demande et relocalisée.


Ce bio-plastique, issu principalement d'amidon de maïs, de canne à sucre ou de betterave, est biodégradable sous conditions industrielles. Dans son état naturel, le filament PLA est beige et légèrement translucide, mais il est souvent coloré pour l’utilisation dans les imprimantes 3D, ce qui peut influencer sa biodégradabilité.

Le filament PLA est réputé pour sa facilité d'impression, fondant à basse température (190 à 220°C) et minimisant le warping, pour un rendu de surface lisse et net. Il est parfait pour le prototypage et la validation de formes, restant stable à température ambiante malgré sa biodégradabilité sous conditions spécifiques.


Le post-traitement des pièces imprimées en filament PLA est simple, avec un ponçage aisé et une bonne adhésion avec la colle cyanoacrylate. Économique, le filament PLA est disponible dans une grande variété de couleurs et de conditionnements, étant le plastique de référence en impression 3D.


Le choix du filament PLA peut être complexe en raison de la diversité des marques et des options de conditionnement. On trouve également des filaments PLA modifiés avec divers additifs comme le bois, la pierre, ou les métaux, bien que ces additifs limitent sa biodégradabilité.


Le principal inconvénient du filament PLA est sa faible résistance à la chaleur, avec des déformations possibles dès 40°C. Cependant, certaines variantes de filament PLA peuvent être traitées après impression pour augmenter leur résistance à la chaleur, bien que cela puisse altérer les dimensions de la pièce imprimée.

Pour des pièces nécessitant une haute résistance à la chaleur, d'autres filaments comme l’ABS ou le PET-G sont recommandés.


En conclusion, le filament PLA pour imprimante 3D s'impose comme un choix stratégique, équilibrant parfaitement les besoins environnementaux, économiques et techniques. Son avenir dans le domaine de l'impression 3D est assurément prometteur, ouvrant la voie à des innovations continues et à une adoption encore plus large.


karl-Emerik ROBERT

32 vues0 commentaire
bottom of page